Calligraphie

ki

Shiatsu et Calligraphie de M. Ichikawa

“Chaque moment est la précieuse expression de quelque chose de vaste et impalpable”
(Kaz Tanahashi)

 Shiatsu & Calligraphie – «Assister à la respiration de la nature»

Ma pratique du Shiatsu alchimique prend en compte les différentes strates du corps-esprit (physique, émotionnel, psychologique, spirituel). Mon travail énergétique sur le corps démarre avec la perception de la matière physique et ses contraintes (la forme du corps, la peau, l’expression énergétique à travers les postures et mouvements, les éléments structurels du corps…). A partir de là, il s’affranchi de sa composante physique pour atteindre le monde immatériel ou l’espace émerge. Cet espace peut avoir des qualités temporelles et énergétiques. Le mot japonais pour intervalle ou espace entre est MA  (間). Il  peut être traduit par trou, espace, pause, espace entre deux parties structurantes. Il lie symboliquement l’Homme, le temps et l’espace.

Je le ressens comme une conscience de l’espace, mais pas comme une entité tri-dimensionnelle englobante; c’est plutôt l’impression simultanée de la forme et de la non-forme.

De façon très similaire, le kanji japonais qui signifie l’intervalle, le MA, consiste en un symbole de portique à travers lequel la lune brille. MA n’est pas simplement créé par les éléments qui le composent, mais aussi par l’énergie qui émerge à travers le monde matériel.

Trente rayons se rejoignent sur le moyeu,
mais c’est l’espace vide entre eux qui est l’essence de la roue.
Les pots sont formés d’argile, mais c’est l’espace vide entre les bords du pot
qui est l’essence du pot.
Les murs avec les fenêtres et les portes forment la maison,
Mais c’est l’espace vide en son sein qui est l’essence de la maison.
(Lao Tzu)

 L’observation d’une calligraphie révèle tout d’abord les caractères peints, mais la divine nature du travail artistique prend toute sa place à travers l’harmonie des relations au sein et autour des signes qui composent la calligraphie.  Pour moi, c’est dans ce contexte que le MA prend toute signification. La perception des propriétés énergétiques des intervalles nous permet de sentir bien au-delà du visible : un travelling depuis l’intervalle où structure et espace se rencontrent pour s’ouvrir vers l’élégance de tous les possibles. Nous pouvons alors rencontrer la respiration du corps-esprit de l’artiste au moment même où il a réalisé sa calligraphie.

« Lorsqu’une ligne est créée,
vous ressentez toujours
la respiration de l’artiste
ainsi que celle du pinceau »

(Kazuaki Tanahashi)

Comme dans ma pratique du Shiatsu, je ressens dans ma pratique de la calligraphie un espace ouvert dans lequel je permets aux flux d’énergies de se propager. Ni le pinceau, ni le support sur lequel l’énergie se manifeste (normalement le papier) ne constitue un espace confiné, mais simplement la part d’un tout, où l’expression peut se réaliser par la matérialisation visuelle du flux d’énergie.

Mais ce flux n’a pas de début, ni de fin; il vient d’ailleurs, se propage à travers l’artiste, à travers le pinceau, se pose sur le support papier où il devient visible et continue son voyage dans le monde immatériel. Dans chaque traitement de Shiatsu alchimique j’essaie de déplier le miracle de chaque instant. De façon similaire, dans ma pratique de la calligraphie le mouvement de mon pinceau procède d’une danse mystérieuse durant laquelle je respecte la nature et la dynamique de l’imprévisible.

 “L’imprévisible et le miracle peuvent être intimement liés » (Kazuaki Tanahashi)

Si vous voulez visiter la galerie….